Stage 100% féminin sur le circuit de Clastres


Le 19 juin dernier, j'ai eu le plaisir d'encadrer 9 nanas exceptionnelles pour un stage sur le circuit de Clastres.

Ce stage était co-organisé par Moto Team 95 et Riding sensation et coaché par la jolie et sympathique Lil Viber !

Toutes avec leurs craintes, leurs attentes et leur niveau !

Chacun a pu trouver chaussure à son pied lors de cette journée ou plutôt, botte à son cale pied :)

Pour l'occasion, je laisse la parole à l'une d'elles pour vous en parler et qui sait, peut-être vous donner l'envie de nous rejoindre lors d'un prochain stage ou d'une journée de training :)

Laure, Motarde et depuis peu, Pistarde

Salut, moi c'est Laure et pour commencer ce récit, sachez que j'ai toujours voulu être motarde, seulement je ne pourrais pas te dire d’où me vient cette passion.

Il est difficile d’exprimer cette passion qui m’anime mais elle fait partie de moi. Beaucoup doivent comprendre de quoi je parle...

J’ai tout de même mis un certain temps avant de sauter le pas, puis un jour j’ai décidé de m’inscrire au permis.

C’est devenu une réelle obsession !

Cette drogue m’a poussé à acheter ma moto avant même d’avoir le permis.

Ma belle Suzuki SV 650A2 ! Un bolide sympa pour débuter.


Tes débuts sur piste ?

En 2020 j’ai découvert la piste par le biais de mon compagnon, je l’ai accompagné sur une grande partie des circuits de France.

J’étais comme une enfant, émerveillée par tout ce bruit et toutes ces motos ! Et puis je me suis dit : « Pourquoi pas moi ! »

Le permis en poche et la fin du confinement, j’ai décidé de poser MOI AUSSI mes roues sur piste.

Mon premier roulage a eu lieu à Magny-cours, un circuit GRANDIOSE. Je t’avoue m’être sentie très seule sur la piste et pas vraiment en confiance.

Pour pallier cela, je me suis inscrite au stage 100% féminin organisé par le TEAM 95 et RIDING SENSATION.

Le stage a été pour moi un vrai pilier ; Il m’a permis d’acquérir des bases solides dans le monde de la piste, car rouler sur route n’est pas comparable à la piste.

Pour ma part, il m’a aidé à prendre confiance en moi et de me dire « Toi aussi tu peux le faire ! » et surtout « Tu peux y arriver ! ».

Raconte nous cette journée de stage

La pression monte dès le réveil, il est 5 heures et il faut partir. 2 heures de route avec la boule au ventre car on ne sait pas vraiment ce qui nous attends ; Mais ce n’est pas grave on fonce !

L’arrivée : On installe la bécane, les couvertures chauffantes, on s’équipe… et oui ! tout va très vite.

Briefing : On est 9 filles ! J’ai été très surprise de la bienveillance qui régnait.

Ce qui finalement m’a permis de décompresser et de me dire que ce n’était pas une compétition.

1ere session : L’angoisse ! L’adrénaline ! J’avais l’impression de réapprendre à rouler ! Et puis ? au bout de 3 tours de découverte et le circuit en tête…on se lance…on tente…et on kif ! Finalement je suis rassurée, tout s’est bien passé !

Au fil des sessions, je me découvre un peu plus… Une Laure un peu plus sure d’elle ! J’ai pu mettre en application ce qui m’a été expliqué lors des briefings : les trajectoires, les positions, le regard, le freinage etc…

Après 3 sessions en matinée, place à la pause déjeuner ! Une belle récompense car le corps est à bout de force. Nous avons profité de cette pause pour manger toutes ensembles, c’était un beau moment d’échange, de partage et de bienveillance.

Fin de la pause, c’est reparti ! Lors de cette 2eme partie de journée, je me sens fatiguée mais en HARMONIE avec ma moto. J’ai enfin compris ses réactions !

Ce que je retiens de cette journée :

Un pur plaisir ! Que du bonheur ! j’ai beaucoup appris. C’est un stage que je conseille à toute et tous. Pour ma part, je le referais sans aucune hésitation.

Je ne ressors pas pilote moto GP, mais je pense aujourd’hui avoir les bases pour m’améliorer et rouler en toute sécurité sur piste.

Ce que je conseille aux motards qui rêves de devenir pistards :

Lancez-vous ! Osez ! On a qu’une vie ! Alors pourquoi pas vivre nos rêves.