Salon du 2 roues : que faut-il en retenir ?

Après une édition annulée pour cause de COVID-19 (un mot qu'on aime pas beaucoup), le salon du 2 roues de Lyon a signé son grand retour du 3 au 6 mars 2022. L’occasion de tous se retrouver entre motards et motardes et de découvrir les nouveautés des constructeurs !

Pour cette 29ème édition, de nombreuses marques ont fait le déplacement. Des marques étaient très attendues, notamment à cause de leur absence à l'EICMA 2021 comme Ducati, Harley ou encore BMW Motorrad...


Dans l'article qui va suivre, on vous parle des nouveaux modèles, des stands et nouveaux créateurs qu'on a kiffé, d'équipement moto au féminin, des rencontres avec des pilotes et des petites trouvailles comme les nouvelles baskets moto de Lil'Viber !


Le tour des nouveautés

Entrée en matière chez Triumph. Chez le constructeur anglais, deux nouveautés. La Tiger 1200, un trois cylindres en ligne avec 1160 cm3. Avec ses 150 chevaux, elle est plus puissante que sa version précédente (141ch) et aussi plus coupleuse, avec 130Nm à 7000 tr/min. Autre nouveauté, la belle speed triple 1200 RR (avec aussi une version RS). Ce monstre si on peut dire, cumule une puissance de 180 poneys avec son 3 cylindres en ligne. Entre étriers Brembo, shifter up and down, les Anglais ont pensé à tout pour ce nouveau modèle qui a son entrée de gamme à 20 740 €.








En continuant notre route, on tombe chez MV Agusta et ça vaut le coup de regarder ! Première nouveauté, la F3 RR 800, en gros, c’est 147ch, pour 8,98 mkg à 10 100 tr /min. Ce 3 cylindres en ligne a bien été remanié depuis sa version précédente, elle rejoint d’ailleurs le groupe des motos équipées de winglets. Son modèle neuf se vend à partir de 21900€. Beaucoup plus brut (c’est le cas de le dire), à 26 500€, la brutale 1000 RS (avec aussi un modèle spécial Nürburgring à 39 300€), c’est un 4 cylindres en ligne, avec un rapport poids / puissance de seulement 0,89 kg/ch ! Une brute !





Prochain client sur le chemin, Harley Davidson, le constructeur qui ne s’était pas rendu au salon de l’EICMA 2021 était bien présent à Lyon. Avec 3 nouveaux modèles La Street Glide ST, dotée du nouveau moteur Milwaukee-Eight 117, la Road Glide ST, avec un design plus agressif, vue comme la Bagger haute performance, et enfin, la Low Rider S, caractérisée par son couple impressionnant. Comptez 20 590€ pour le plus petit modèle.





Ensuite petit coup de pression chez Kawasaki, une moto rouge est exposée. En se rapprochant, on comprend qu’il s’agit d’une édition pour les 50 ans de la marque. Rassurant, on a failli croire que la marque quittait son célèbre vert. Après ce petit moment de stresse, on retrouve les nouveaux modèles annoncés par la marque, et notamment la lignée SE qui vient sur plusieurs modèles. Pour faire court, ces améliorations consistent à améliorer la partie cycle (système de freinage Brembo, fourche inversée et amortisseur Öhlins. Il faut compter 11 500€ pour la Z900 SE et 27 149€ pour la Ninja H2 SX SE. En plus, la marque a aussi pensé aux A2 avec un nouveau modèle de la Versys 660, accessible à partir de 8 599€, et la Ninja 650 Sport, un bicylindre disponible au prix de 8 349€.





Après on est tombé chez Honda, Chez eux, concernant les nouveautés, c’est au niveau A2 que ça se joue. 3 nouveautés, qui viennent toucher la CB500. On a le modèle F, le roadster à partir de 6 499€, le modèle X, le trail un peu plus cher, à 6 999€ et la version R, pour laquelle il faut compter 7 099€.







Chez BMW maintenant, quel plaisir de tomber face aux 212 chevaux et aux 11,50 mkg à 11 000 tr/min de la M 1000RR. Avec son 4 cylindres en ligne, ce monstre à un rapport poids / puissance de 0,80 kg/ch. Il faut quand même prévoir un budget de 33 270€.



On poursuit chez Aprilia : les nouveautés sont aussi orientées A2. Grande annonce de la marque, la nouvelle Tuareg 660, le trail s’inspire de la RSV4, il envoie 80 ch à 9250 tr/min. Ce bébé est accessible à partir de 11 999€. Deuxième moto A2, très attendue, la Tuono 660 factory qui a surtout gagné en efficacité au niveau des suspensions et se base clairement sur la RS 660 et se vend à partir de 10 900€.





Après on passe au gros du salon, Ducati a sorti le gros jeu avec pas moins de 6 nouveaux modèles et pour tous les goûts. Un trail avec la Multistrada V2, disponible en A2, mais aussi une custome avec la Diavel, les sportives avec la Panigale V4S et la Panigale V2. Côté roadster aussi de nombreuses nouveautés, avec la Scrambler, la Streetfighter V2 et V4. Mais celle qui a particulièrement attirée mon attention, c’est la Street Fighter V4 S Dark Street, un joli V4 pour une 1103 cm3. Elle offre 208 poneys à 13 000 tours et un couple de 123Nm à 9500 tours. Equipée d’une fourche Ohlins, de l’Abs et de nombreux autres accessoires, ce gros bébé se vend au prix de 24 680€.








On continue chez Suzuki, là-bas deux nouveautés, deux roadsters, la GSX-S 1000GT, nouvelle gueule et un bon 4 cylindres qui développe 152 ch à 11 000 tr/minpour un montant de 14 799€, et la 1000 Katana, qui tire son quatre cylindres en ligne de la GSX-R. Comptez 14 199€ pour cette moto !





Enfin, on s’est rendu chez Yamaha, on est d’abord tombé sur la MT10 (avec sa sœur la SP), toujours avec son 4 cylindres en ligne et quelques 165,90ch à 11 500 tr/min, cette belle se vend au prix de 14 999€. A sa gauche, autre nouveau roadster, la XSR 900, avec son 3 cylindres en ligne pour 119 ch à 7000 tr/min. Comptez 10 499€ pour cette petite moto. Mais surtout, on ne pouvait pas passer à côté de la R7 sans la présenter. C’est la version sportive de la MT07 qui rejoint parfaitement la ligné des R1 et R6 et qui s’offrira très bien à de nombreuses séances de piste. Une pistarde à partir de 9499 €.




Par contre, le gros coup de cœur de ce salon, le stand Mash. Pour ce salon, le constructeur français a mis en place un manège géant avec de nombreuses motos sur tout le tour. C’était innovant et vraiment sympa, et de ce fait, nombreux sont les curieux qui se sont rendus sur le stand.

Cependant, grand absent de ce salon, c’est KTM qui n’a pas fait le déplacement.



Cet évènement était aussi l’occasion de fêter de nombreux anniversaire. Comme évoqué plus tôt, c’était l’anniversaire de Kawasaki, visible avec sa livré spéciale mais, pour l’occasion, la marque à proposé un stand regroupant de nombreux modèles, plus ou moins anciens.

Toujours dans les anniversaires, c’est la Honda Cr qui a fêté ses 50 ans. Pour cette occasion, des modèles clés de son histoire ont été exposés tout le week-end.

100 ans 190 motos, l’année dernière c’était l’anniversaire de Moto Guzzi et donc pour le célébrer 100 modèles ont été exposés.

Pour finir, la marque Triumph souffle elle aussi ses 120 bougies et le bol d’or lui, fête ses 100 ans.




Beaucoup de beau monde !

On ne savait même pas où donner de la tête tellement le programme était chargé. Giacomo Agostini, le célèbre pilote de MV Agusta était présent. A plusieurs reprises durant le week-end, il a démarré une de ses anciennes motos, un bon bruit de 2 temps qui casse les oreilles mais tellement agréable.

Le team GMT94 a lui aussi fait le déplacement Christophe Guyot et Jules Cluzel ont tenu plusieurs meetings pour discuter moto et GMT et ont signé de nombreux autographes.

En se baladant sur différents stands, on a également pu croiser Tom Pagès, le multiple champion FMX, ou encore Sébastien Charpentier, double champion du monde Supersport !

Puis surtout, on a pu croiser toutes les copines qui étaient également présentes sur le salon comme Charlotte de Wildust Sisters, Alice de Femmes à Moto, Christelle de Two Wheels Thérapy, Laurene de Wolo Custom, Agathe de Redoll Rider ou encore Jessica Koh Lanta :)

Et forcément, j'ai oublié plein de prénoms de nanas que j'adore alors désolée.





Et pour terminer, petit coup de coeur pour ces baskets moto au féminin de ma copine Lil Viber.

Elles sont trop belles et existent en plusieurs coloris ...

Le prix est entre 250 et 300e selon les modèles.

Moi j'ai craqué pour le coloris militaire !