Essai de la Ducati Streetfighter V2 2022

Elle est belle, elle est rouge, elle fait du bruit ... et elle a 153 poneys pour notre plus grand bonheur !

C'est vendredi dernier que je me suis rendue dans la concession Ducati "Sud Est Moto" afin de la récupérer.

J'avais mon plus beau cuir rouge Segura pour l'occasion afin de parfaire mon look mais autant vous dur que seule cette bécane suffisait pour faire tourner les têtes de tous les passants.

Pour la tester, j'ai choisi les jolis lacets de Mont Revard malgré les conditions assez fraiches et la neige encore présente.


De toute beauté

Commercialisée depuis décembre dernier, ce ne sont pas les bons de commande qui manquent sur ce petit rubis.

Bon, forcément, le rouge c'est une couleur que nous sommes beaucoup à apprécier ... et c'est d'ailleurs le seul coloris possible pour ce modèle. Mais c'est aussi "sa gueule". Avec son avant tout fin avec ce petit nez qui termine en pointe et son petit cul de sportive (disons-le ainsi) légèrement plus haut que sa selle qui nous pousse à la position aérodynamique ... Rien à envier à la Panigale V2.

En fait, pour tout vous expliquer, la Streetfighter V2 reprend les éléments forts et classiques que nous retrouvons sur la Streetfighter V4, avec, notamment, son phare avant en forme de V.

POV : celui-ci est d’ailleurs inspiré du célèbre « sourire du Joker »

En revanche, je ne suis décidément pas fan de leur support de plaque à rallonge qui vient tout gâcher et des rétros toujours plus grands et sans forme esthétique ... Quel gâchis !





En selle !

Le moteur de la Streetfighter V2 est le Superquadro de 955 cm3 conforme à la norme Euro 5 et nous sommes sur un bicylindre en L.

Il s'agit du même concept que la Streetfighter V4 mais en version V2... Sa petite soeur donc !

Avant de l'essayer, tout le monde me parlait de la V4. A croire que seule la taille compte (on se calme, je parle toujours de moto ici ?) mais en même temps je ne peux en vouloir à personne car à près tout, c'est celle qui initialement a relancé la Streetfighter.

Allez, je démarre la moto et s’allume l’écran TFT avec éclairage full leds. Le compartiment électronique est ni + ni – que celui de la Panigale V2. Je trouve qu’il paraît très discret et un peu reculé ce qui n’est pas pour me déplaire quand on voit sur certaines motos que ça paraît plus gros que ma tablette (haha).

Mes + concernant le confort du pilotage et la facilité de prise en main : Le traction control, & le Shifter up & down (oui, si vous avez suivi mon dernier essai de la speed triple RS 1200, vous savez que j’aime beaucouppppp ça).

Faite pour la route mais adapté à la pratique sur circuit, Je l'ai trouvé très légère, et maniable. Bon, en même temps elle fait 178 kg (et 22 de + avec le plein, soit 17 litres à remplir pour vos sorties) mais surtout, elle a du couple. Pas de panique en cas de forte vitesse, le freinage de la moto a de quoi vous rassurer (dois-je vous préciser qu’elle est équipée d’étriers Brembo ?).

En ce qui concerne la chausse, c’est aussi un avantage vous permettant de prendre la route l’esprit tranquille car cette Ducati est montée en Pirelli Rosso IV, des pneus qui tiennent la route sur temps sec comme pluvieux mais attention au froid, j’ai eu quelques frayeurs sur les hauteurs du Revard avec un début de perte de l’avant qui m’a fait réfléchir à deux fois au virage suivant avant d’ouvrir en grand (bon en vrai, j’étais à 60km/h mais on aime quand l’électronique rattrape ce genre d’action !).





Faire quelques cols de montagne avec elle n’est pas un problème pour le dos, les mains ou encore votre postérieur. En effet, elle dispose d’une selle assez large et rembourrée, un guidon suffisamment haut (permettant de moins se coucher sur l’avant, cf la vidéo tout en bas) et pour le plus grand bonheur de nos poignées qui à la fin d’une balade ne terminent pas forcément en compote.

Cependant, j’émets un GROS bémol. Mais je suis consciente que celui-ci est propre à toutes les Ducati : la chauffe !

Aie, aie, aie que c’est désagréable. Une horreur pour les genoux après seulement 2h de balade alors je n’ose imaginer un road trip entier !


Photographe : Aurel_photography


À partir de 16 990€


Un très bon rapport qualité / prix / poids / puissance ... Bref, un tout !

Un très bon compromis en termes de performances sportives, on adore :)


Quelques images en vidéo