Découverte du métier de peintre carrossier

Cela fait quelques temps que j'avais en tête l'idée de changer la couleur de mon Hornet...

Si vous me connaissez déjà et que vous avez l'habitude de me suivre, vous saurez que j'aime les motos qui ont du caractère ... qui sont différentes et originales.

J'ai d'ailleurs 3 motos différentes ==>

Mon Cafe Racer CX500 avec laquelle j'aime me balader et sortir pour des expos vintage ;

Ma CBR600RR avec laquelle je m'amuse sur piste et dont le look coloré est assez reconnaissable sur les paddocks ;

puis mon Hornet 600... La petite dernière en date.

J'adore cette moto, un petit roadster puissant pour allez titiller quelques virages avec les copains lors d'une balade, il n'y a pas mieux ... cependant, entre mes 3 belles, celle-ci est assez "quelconque"... J'avais donc envie de lui faire une petite peinture perso, qui me ressemble, afin de la rendre unique :)





C'est donc avec Aldric de chez "AD Garage Auto Achères" que je me lance sur le projet.

Au lieu de lui emmener ma moto et de le laisser s'en occuper, j'ai préféré mettre la main à la patte comme on dit et découvrir le métier. Je vous raconte tout ça par la suite.


Bonne lecture !


Pour commencer, s'avoir s'équiper !

Côté matériel, ayez en tête que repeindre une moto, cela vous confronte à de nombreux produits chimiques et donc nocifs pour votre santé. Voici les quelques conseils d'achat d'accessoires utiles à cette activité :


1/ Les gants en latex pour votre manucure =p (ou du moins pour avoir les ongles propres à la fin de la journée, sans résidus sous les ongles)

2/ Une combinaison spéciale pour ne pas peindre vos jolis vêtements, avec une capuche si possible pour ne pas vous refaire une teinture...

3/ Un masque dédié à la résistance de tous les produits que vous utiliserez


Le choix des couleurs

Dans un premier temps, j'ai voulu choisir les couleurs du Hornet ... J'avais envie de partir sur quelque chose qui claque. Qui se repère de loin et qui soit unique. Alors oui, ça ne peut pas plaire à tout le monde, mais c'est aussi le but :)

Me voici donc partie sur une couleur "Or" pour aller avec mon cuir jaune moutarde, et une couleur "Bleu nacré" comme mon casque réplica Guintoli.


La première chose que j'apprends, c'est que le bleu sera la première couleur à poser !

Comme c'est la couleur la plus "foncée" mais aussi la plus présente sur la moto, il vaut mieux la mettre en premier et passer le blanc par dessus. J'ai également décidé de poser des lignes noires pour rappel de mes pièces moto et ma tenue, puis l'or et le dégradé en majorité.

Maintenant que mon choix est fixé, c'est parti :)


1ère étape : Démonter les carénages et préparer la moto

La première phase de cette étape est le démontage des carénages puis le ponçage !

Je ne vais pas vous mentir, ce n'est pas du tout ma partie préférée de cette journée.

C'est long, ça fait les bras... mais c'est surtout nécessaire !

Pourquoi ? Parce que si l’on ne prépare pas la pièce, le gros problème que vous risquez de rencontrer sera que la peinture peut s'abimer plus rapidement car elle accrochera mal !

Concernant le choix du matériel pour poncer : Il existe différents types de grain que vous devrez choisir en fonction de l’état de la pièce. Pour ma part, comme mes pièces étaient en bon état, j'ai attaqué le ponçage directement par du 400.

A la fin de votre action, la surface doit être totalement lisse alors j'ai pris mon temps afin de tout vérifier soigneusement.


Ensuite, j'ai du passer un peu d’acétone sur chaque pièce poncée. Cela permet d’enlever les poussières, les divers dépôts de matière et toutes autres traces éventuelles.


Enfin, pour terminer cette étape, j'ai du passer de "l’apprêt". Mais ne vous fiez pas à son nom car celui-ci se met avant ;) Ce produit est nécessaire car il permet que la peinture accroche sur la moto. Cette base permet également la protection des pièces.


Voilà, plus qu'à attendre 1h30 environ afin de poncer une nouvelle fois avec un papier de verre (600 cette fois-ci) jusqu’à obtenir une surface lisse.


Elle est prête, on passe à la peinture :)



2ème étape : Réaliser sa teinte de moto

Pour commencer, ce qu'il faut savoir ==>

Il existe deux types de peintures : la peinture à base mate et celle à base brillante.

J'ai opté pour cette deuxième. Le moindre que l'on puisse dire, c'est qu'il faut être délicat pour cette partie (et ce n'est pas toujours mon cas, haha)





3ème étape : La peinture et le vernis

Bon forcément, moment stressant et excitant à la fois ...

Pas de retour en arrière possible ou du moins, sans devoir tout reprendre à 0 si ça ne me plait pas.

D'autant plus que je n'ai vraiment pas choisi quelque chose de simple à réaliser.

Un dégradé de blanc / or, des lignes fines noires en flèche ... De quoi se prendre la tête en se demandant si ça ne va pas faire un peu trop, si ça va bien rendre (et finalement, je suis très heureuse du résultat).


Les gestes doivent être précis et délicats, avec une pression de plus en plus forte au fur et à mesure des couches.

De gauche à droite en huit de chiffre, puis de haut en bas ... chaque mouvement est contrôlé par mon binôme Aldric qui surpervise l'opération ^^



Après plusieurs couches, c'est le moment de laissez sécher la peinture afin de terminer par le vernis.

Puis une fois terminé ... ba on attend encore ! Et oui, faut savoir être patient dans ce genre de métier hein !

Bon pour le coup, je vous montre cette étape avec le bleu, mais par la suite nous avons fait de même avec le blanc et l'or.



Pour les lignes, un liseré de couleur noir a été posé délicatement puis chauffé pour bien coller à la moto.

Et enfin, dernière étape de la moto, la peinture des jantes !


A savoir :


Les outils que j'ai utilisé pour peindre sont les suivants :

– Un compresseur

– Un pistolet


4ème étape : Tout remonter ... et savourer le résultat !

Après deux longs week-end passés à réaliser tout ce travail, c'est enfin le moment de remonter tous les carénages et de pouvoir contempler le résultat.

Une moto qui fait un peu Marvel je trouve :)

Appelez-moi Wonder Woman (version bleu et or haha).


Encore merci à Aldric pour m'avoir permis de réaliser cette envie et de m'avoir fait découvrir son métier.

N'hésitez pas à le contacter chez AD Garage Achères de ma part pour toute demande !