• Facebook Talons et guidon
  • White Instagram Icon
  • La chaine youtube d'une motarde

© 2017 by Talons et Guidon Production - Alyson Aigrain

© Le blog moto rédigé par une motarde

talonsetguidon@gmail.com 

Rencontre de Marie alias "Mme Popp's"

16.08.2018

Le monde de la moto est petit, notamment celui de la piste ! C'est donc assez souvent que je fais de belles rencontres et encore plus coté femmes car nous sommes de plus en plus nombreuses et il est toujours intéressant de partager avec chacune son expérience ...

Début aout, j'ai eu le plaisir de faire la connaissance de Marie, alias "Mme Popp's" sur le circuit de Clastres.

Cette motarde normande venait de réaliser son premier week-end piste (Folembray + Clastres) sur sa CBR et ... son premier genou par terre !!! =)

J'ai donc décidé de vous parler d'elle et de vous retranscrire en quelques lignes sa joie que j'ai pu lire sur son visage.

 

Tout d'abord, une courte présentation ...

 

Marie se lance dans le partage de ses aventures avec sa page Facebook "le Moto Journal de Mme Popp's".

Elle a déjà pu réaliser quelques essais, et notamment celui de la Harley Fat Boy :

 

Elle ne manque pas de dynamisme et surtout, de féminité ! 

Elle conçoit les mêmes valeurs que moi : la possibilité d'être féminine tout en faisant de la moto et de la mécanique ...

Oui, l'avantage d'avoir les ongles manucurés c'est qu'au moins, ça tient ! 😜

 

Marie à donc pu réaliser un beau projet : se confronter à l'asphalte des circuits 💪🏼.

Grâce à deux jours organisés par le MENRT, elle a pu apprendre à manier un peu plus sa belle afin de ne faire qu'un avec elle.

 

Premières rayures pour ses sliders !

 

La piste est vraiment un excellent apprentissage pour retourner sur la route par la suite car cela nous permet d'apprendre à freiner fort, manier sa moto à allure rapide, prendre des virages serrés sans être à l'arrêt pour autant ... et avoir une position qui nous permet tout cela.

Un des objectifs du pistard, c'est le fameux "genou par terre"... un espère de graal, une satisfaction personnelle ...

Et bien mesdames, messieurs, c'est chose faite pour Marie !

 

 

Comme il est toujours bien de continuer sur sa lancée, elle va poursuivre la découverte de nouveau circuit avec Carole comme prochaine date.

Et pour continuer également sur le début d'une belle complicité, nous roulerons ensemble :)

 

Retrouvez-nous, pour ceux qui peuvent et qui sont du coin, samedi 18 aout de 9h à 12h au circuit Carole.

Ce sera une matinée exclusivement féminine organisée par la FFMF.

 

 

 

D'ici là, je vous laisse apprécier son récit 

 

Repost de sa bio, à découvrir sur sa page Facebook

 

Je m’appelle Marie, je suis originaire d’Evreux dans l’Eure (27). J’ai 28 ans. J’ai grandi dans un petit village proche de Conches en Ouche (27) avec mes parents et surtout mes amis.

Je suis montée sur ma première moto vers l’âge de trois ans, elle était rouge, électrique avec trois roues (Oui, je sais ce que vous vous dites…mais « à mon époque » les motos avaient trois roues (Rire)).

Dans la famille il n’y a pas vraiment de motard, ma maman est plutôt engins à voile et mon papa pense que pour prendre un virage, couper à travers champs et la bonne trajectoire… (Et c’est vrai) Toujours est-il que moi, j’ai été piquée très tôt si bien qu’à la moindre occasion, je m’empressais d’aller regarder les plus grands évoluer sur leurs bolides, les yeux remplis d’impatience à l’arrivée de mon tour. Je me rappelle encore de ma première fois avec un 50CC à vitesse.

 

Le moteur ronflait et on me criait « Passes la vitesse, passes la vitesse !!!! ».

J’étais impressionnée, bouche bée par cette sensation de liberté… Depuis ce jour, j’ai compris que je ne pourrais plus jamais m’en passer.

A 17 ans je passais mon code de la route et je demandais l’autorisation à mes parents de commencer le plateau. La réponse a été oui à condition que tu puisses te le payer. Grrr ni une, ni deux, j’étais inscrite et à 18 ans j’obtenais mon précieux permis A.

Pendant 10 ans j’ai roulé ponctuellement avec des motos qui n’étaient pas les miennes : 500 CBF, XJ6N, STREET TRIPPLE, SPEED TRIPLE. Jusqu’à pouvoir m’en offrir une en août 2017.

 

 

 

Je vous présente « Nébuleuse ».

C’est un 600 CBR RR de 2009 (HONDA).

C’est vrai que c’est courant chez les motards de donner un petit nom à leurs monture(s).

Nébuleuse me vient de la définition : Amas de gaz et de poussières interstellaires. Magnifique phénomène imprévisible.

Ces mots pour moi définissent la pratique de la moto et l’idée que je m’en fais.

 

 

 
Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload