• Facebook Talons et guidon
  • White Instagram Icon
  • La chaine youtube d'une motarde

© 2017 by Talons et Guidon Production - Alyson Aigrain

© Le blog moto rédigé par une motarde

talonsetguidon@gmail.com 

Essai moto, Triumph Thruxton R : Balade en pleine air

28.04.2017

J’ai eu le plaisir pour ces premiers jours de beau temps, de piloter la jolie Triumph Thruxton R

 

Les premiers rayons du soleil qui arrivent ne sont pas pour déplaire aux motards … Dès que le soleil brille à nouveau, les deux roues refont leur apparition sur les routes et c’est alors que le défilé de motos en tout genre s’offre aux automobilistes.

 » Mon coup de cœur sur cette moto hors moteur et appréciation de la vitesse, c’est sa maniabilité ! « 

J’introduis donc cet article par des remerciements. Tout d’abord à Anthony De Smet et la concession Triumph Diagonale Louveciennes pour le prêt de la moto, puis merci à Bertrand Brémont et ART WORKS STUDIO pour les clichés magnifiques de ce road trip parisien.

 

 

L’élégance du Café Racer Triumph

Vendredi matin, j’arrive au sein de la concession. Très bel accueil, petit café, quelques échanges et me voilà avec les clés en main, devant cette beauté. Je remarque immédiatement son look à la fois élégant et agressif. Ce modèle est pour beaucoup une légende et je comprends pourquoi. Bracelets et commandes reculées, un phare vintage, des jantes de toute beauté avec une poignée de gaz en ride-by-wire. Autant vous le dire, je ne suis pas passée inaperçue dans la capitale au guidon de ce modèle !

 

 

 

 

 

Rain, Road, Sport and rock’n’roll !

Après le briefing habituel concernant la moto, il est temps de l’enfourcher !
Me voilà partie sur les routes du 78. Quelques kilomètres de balade dans les rues du vieux Marly puis direction Paris.

La Thruxton R propose un nouveau moteur de 1200cm3 en bicylindre à 8 soupapes.
En ajoutant le fait que la machine propose 3 modes de conduite et un couple augmenté de 62% pour 112Nm, je vous laisse imaginer le plaisir et l’adrénaline.
La Triumph Thruxton R à une double facette : celle de nous donner envie d’admirer les paysages et de se balader tranquillement de par son style, et celle de nous inciter à accélérer de part la position presque sportive qu’on prend dessus …

 

 

En mode sport

Le mode sport activé, je monte à presque 170 très rapidement sans m’en rendre compte.
Ce qui m’a déplu, c’est le placement des radiateurs me brûlant rapidement le genou …
Pas adaptée pour mon mètre 70 et mes grandes jambes ! De plus les rétros propres à Triumph en bout de guidon sont forts appréciables d’un point de vue esthétique mais fort désagréables quand il d’agit de remonter les inter-files en plein bouchons …

 

 

Bolide Vintage de route

Également, un frein moteur très léger qui me surprend aux premiers freinages. Mais on s’y fait ! Mon coup de cœur sur cette moto hors moteur et appréciation de la vitesse, c’est sa maniabilité ! Un vrai petit bolide vintage de route. C’est sans hésiter que, sans connaître la moto, je prends mes virages sereine et en confiance. Bref, il est l’heure de poser la moto sur le Pont Bir-Hakeim et d’admirer la vue. Le moto, Paris, la Tour Eiffel et le coucher de soleil … Une séance photo bien appréciée.

J’ai d’ailleurs eu le plaisir pour ce shooting nocturne de m’équiper d’un casque Guns à la fois design, élégant et surtout très confortable. Je vous laisse aller faire votre shopping sur gunswear.com.

 

 

 

Le bilan en Triumph Thruxton R

Pour finir, Triumph est une marque passée maître dans l’art d’allier vintage, modernité, et sportivité. Et à l’heure où je dois rendre la moto, je me sens alors bien triste.
Le peu de confort quant à la selle très dure me passe presque au dessus de la tête quand je retiens tous ses points positifs. À bientôt, peut-être, un jour … je l’espère !

 

 

J’ai aimé :

– la maniabilité
– le look et le design
– le couple

 

 

J’ai moins aimé:

– la position des radiateurs
– le confort de la selle
– le placement des rétros

 

 

Tags: Ducati scrambler 1100

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload