• Facebook Talons et guidon
  • White Instagram Icon
  • La chaine youtube d'une motarde

© 2017 by Talons et Guidon Production - Alyson Aigrain

© Le blog moto rédigé par une motarde

talonsetguidon@gmail.com 

Avoir une moto unique, c’est quand même plus chic !

18.08.2017

Les motos dites « vintage » sont la grande mode du moment. Bobber, scrambler, cafe-racer, cafe-tracker… Des modèles néo-rétro qui ne passent pas inaperçus grâce à leur look atypique et leur bruit caractéristique.

 

Si les constructeurs s’efforcent de créer des produits qui répondent à cette demande comme Ducati avec son Scrambler ou encore BMW Motorrad avec sa nouvelle gamme « Heritage », le cœur de cet engouement vient bel et bien des préparateurs : ces artistes capables de faire d’un deux-roues une œuvre d’art unique.

 

Des balades et événements de toutes sortes existent désormais pour satisfaire les bikers et gentlemen-riders. Des motos inédites, des configurations inimaginables, des couleurs jamais vues ou bien des classiques qu’on ne se lasse pas de voir …

 

 

 

Rencontre avec « Mr. Cambouis »

J’ai eu la chance, en juin dernier, de rencontrer Guillaume Munier, préparateur sous le nom de « Mr Cambouis », dans un endroit bien sympathique : un garage d’automobiles classiques plus belles et rares les unes que les autres.

J’en profite pour remercier Bertrand Brémont de ArtWorkStudio pour les photos sublimes et la marque Guns Wear pour les gants, les casques et les vestes qui ont pu accompagner ce shooting !

Guillaume, issu d’une famille de motards est un passionné de motos depuis toujours. Il a très vite été piqué et ça se sent ! Il a entrepris sa première préparation complète en 2012 sur une base de Suzuki 400 du début des années 80. Ce projet voit tout d’abord le jour en plein air dans une cour d’immeuble, puis dans le parking de son boulot. Ce qui lui a valu le surnom de Monsieur Cambouis par ses collègues tourné par la suite en « mister » pour le coté international !

 

 

 

Quand vient mon tour de monter dans les tours …

Le modèle que nous présente Guillaume est une Kawasaki W650 de 2000. Je le vois arriver sur ce petit modèle rouge et je me languis déjà de l’essayer… Mais d’abord, je préfère l’écouter et le laisser me conter sa belle histoire :

 

« Pour commencer, il faut savoir que j’ai toujours aimé ce modèle à carbus et kick. Elle m’a longtemps fait rêver… Puis j’ai acquis cette beauté ! C’est une moto avec laquelle j’ai eu la chance de rouler dans de nombreux pays. Elle est simple de conception mais pourtant très robuste ! Le seul hic à mes yeux était son look un peu trop « sage » et son esthétique trop classique. Un petit manque d’originalité et de personnalisation au vu du nombre de machines dites « néo-rétro » qu’on peut croiser aujourd’hui (Triumph Bonneville, Ducati Scrambler etc.). J’ai donc cherché à la viriliser, en m’inspirant des motos de « flat-track » avec des pots plus éloignés du sol ou absent. De même, j’ai souhaité un grand guidon pour tenir le drift sans pour autant pousser le vice à lui coller une plaque numéro ou une monocoque.

 

Je voulais qu’elle reste fonctionnelle pour rouler tous les jours dans de bonnes conditions en conservant son confort et sa maniabilité. »

Que dire pour conclure cette belle rencontre… Monter sur une moto est déjà un plaisir en soit, mais quand celle-ci raconte une histoire et que vous êtes sûr de ne jamais croiser quelqu’un d’autre avec la même monture, un sentiment de fierté et de plaisir vous remplit le ventre très rapidement !

Préparer une moto c’est beaucoup de temps et d’investissement… Mais rien ne vaut une moto personnalisée au reflet de sa personnalité : créativité, réflexion, choix des matériaux… C’est aussi plaisant que de faire son shopping, et je sais de quoi je parle 

 

 

 

Ce que j’aime sur cette Kawasaki w650
  • Coloris Rouge

  • Design

  • Confort

Ce que j’aime moins
 
Sa puissance : il lui manque bon gros moteur qui vous fait ouvrir en grand la poignée de gaz … Mais ça c’est parce que j’aime beaucoup trop dépasser les limitations de vitesse …  (A ne pas faire bien évidement).
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Tags: Ducati scrambler 1100

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload